Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pages

Lundi 1er mars 2010...  C'est une bien mauvaise nouvelle qui a été annoncée aux personnels des deux orchestres de la Flotte de Toulon et de Brest, et la formation bretonne semble être à terme la plus touchée des deux puisqu'il est question de dissolution pure et simple.
flotte
Au plus tard en 2013, les soixante dix musiciens de cet orchestre auront dû se diriger vers d'autres horizons. Bien entendu, il est toujours triste de voir disparaître une formation qui a connu de magnifiques heures, en particulier il y a quelques années sous la direction de Claude Kesmaecker (aujourd'hui chef de la Musique de l'Air de Paris). Une formation composée de musiciens de valeur, recrutés sur concours et qui avait accueilli de nombreux solistes invités (J.Yves Fourmeau, Jacques Mauger...)
Soixante dix emplois de musiciens qui disparaissent, c'est une bien mauvaise nouvelle pour une profession qui subit elle aussi durement la crise.
JcD

Paru dans Ouest-France :

La musique des Équipages de la Flotte de Brest disparaîtra en 2013. La Marine nationale invoque une « rationalisation des activités de soutien, visant à renforcer l’efficacité des forces ». D’ici trois ans, la Marine nationale ne conservera plus que deux formations musicales : le Bagad de Lann-Bihoué, en région Atlantique, et la musique des Equipages de la Flotte de Toulon, en région Méditerranée. Celle-ci sera rebaptisée grande Musique nationale de la Marine.

La musique des Équipages de la Flotte de Brest compte aujourd’hui 80 musiciens professionnels. Son répertoire s’étend de la musique classique aux créations contemporaines en passant par le jazz symphonique, la variété et la musique traditionnelle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :