Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pages

Les embouchure Pierre Dutot pour cornets ou bugle sont issues d'un important travail de recherche. Nous avons donc recueilli les explications de celui qui est à l'origine de ces embouchures, pour mieux comprendre les critères qui ont guidé les travaux de leurs concepteurs.

dutotembcornetL.jpgCORNET SIb - 16,90mm   grain : 3,99mm - Commandez la ici
BUGLE SIb - 17,20mm   grain : 3,99mm - Commandez la ici

BORD :
Celui ci est demi rond et assez étroit afin de faciliter le confort, la sécurité de l'exécution et la souplesse. Le rayon de courbure du bord intérieur a été conçu pour faciliter la précision des attaques mais en "pente douce" pour garder le confort recherché pour la flexibilité. Il fallait a la fois sécuriser l'émission en ajustant la souplesse et en  facilitant la résistance.

CUVETTE  :
Elle se caractérise par son diamètre et sa profondeur. Nous avons choisi des dimensions "standard" pour le diamètre afin de réussir le compromis entre le volume du son et l'endurance

*La profondeur et la forme de la cuvette déterminent le timbre du son. L'option choisie a été LE SON  (rondeur, velouté, justesse).

Les cuvettes cornet et bugle sont volontairement profondes et coniques

GRAIN  :
Le grain est la section cylindrique entre la cuvette et la queue. Il affecte fortement le son et la résistance, d'où un soin particulier à la réalisation de celui ci (diamètre et longueur).
*Pour les embouchures de cornet et de bugle le diamètre  est "généreux" pour permettre un son "conique" bien ouvert et un bon contrôle de la justesse.
*La longueur du grain est également importante : un grain long permet de mieux centrer les notes et facilite la projection du son mais sa longueur doit rester raisonnable afin de garder  la souplesse et un son large.
Le grain sera donc assez court sur les embouchures de cornet et bugle

QUEUE :
ouverte  pour la rondeur mais pas trop large  pour éviter les défauts de justesse dans l'aigu.

dutotEmbouchure.jpgCORNET MIB- PICCOLO Diamètre 16,95mm   grain : 3,72mmCommandez la ici


BORD :
Sa forme détermine la sensation de contact et la réponse de l'embouchure. Celui ci est demi rond et assez étroit afin de faciliter le confort, la sécurité de l'exécution et la souplesse.
Le rayon de courbure du bord intérieur a été conçu pour faciliter la précision des attaques mais en "pente douce" pour garder le confort recherché pour la flexibilité Il fallait a la fois  sécuriser l'émission en ajustant la souplesse et en facilitant la résistance.

CUVETTE  :
Elle se caractérise par son diamètre et sa profondeur
*Nous avons choisi des dimensions "standard" pour le diamètre afin de réussir le compromis entre le volume du son et l'endurance
*La profondeur et la forme de la cuvette déterminent le timbre du son
Les cuvettes trop relevées  font monter l'aigu et rendent l'attaque incertaine. C'est pourquoi la cuvette" cornet mib - piccolo bien que réalisée en s'inspirant des cuvettes « trompettes » a gardé une certaine conicité pour garder un son agréable tout en facilitant le registre aigu.

GRAIN  :
Le grain est la section cylindrique entre la cuvette et la queue. Il affecte fortement le son et la résistance, d'où un soin particulier  à la réalisation de celui ci (diamètre et longueur).
*Pour les embouchures cornet mib et piccolo le diamètre est plus petit mais malgré tout plus grand que les embouchures spécifiques de ces instruments pour éviter d'avoir un son "pincé" et vert trop riche en harmoniques aigus.
*La longueur du grain est également importante : un grain long permet de mieux centrer les notes et facilite la projection du son mais sa longueur doit rester raisonnable afin de garder la souplesse et un son large.

QUEUE :
étroite afin de faciliter la résistance et la projection du son

----------

Nous laissons ci-après la parole à Pierre Dutot
           
Voici quelques précisions sur le travail réalisé.


C'est une réflexion et une réalisation collective qui a permis la confection de ces embouchures. Je ne suis modestement que l'initiateur, le coordonnateur et le rapporteur du projet  qui a réuni un consortium de professionnels de plusieurs pays.
La collaboration de THOMAS LUBITZ, ingénieur chez YAMAHA et spécialiste des embouchures a été des plus fructueuse, performante et efficace.
L'embouchure n'est pas un gadget. Elle est l'élément le plus important de l'équipement, après le TALENT et le POTENTIEL du musicien ! C'est pourquoi le choix de ce "partenaire privilégié" est essentiel.
1) Confort, souplesse et qualité de son sont les trois critères de base retenus dès le départ par les concepteurs.
2) Certes il n'y a pas de "masque" unique ni d'embouchure universelle, mais certains critères sont a respecter pour une efficacité maximale.
3) Enfin, aucune concession au registre aigu au détriment du son !!!

Ces embouchures sont le résultat de trois années de recherches collectives ; TOUT a été soigneusement étudié : bord, cuvette, grain, queue...
Les critères de choix qui ont prévalu sont le confort et la qualité du son (rondeur, timbre et justesse). L'aigu et l'endurance s'obtiennent par une bonne "technique d'émission" et un travail régulier.

CONCLUSION

Le diamètre de la cuvette et le bord de taille moyenne en font des embouchures très polyvalentes. Le soin apporté aux différentes parties de ces embouchures permet de satisfaire les artistes les plus exigeants. La réponse est très confortable, le son chaud, puissant, bien centré avec une excellente projection (des études  ordinateur confirment  leurs qualités acoustiques et harmoniques).

dutot.jpgMusicalement et trompettistiquement vôtre,
Pierre Dutot