Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pages

Le monde des vents est en larmes. Le jeune et talentueux initiateur de l'euphonium en France nous a quitté le jeudi 2 avril 2009, à l'issue d'une sournoise et terrible maladie.

Ivan Milhiet nous manque déjà, terriblement, mais ses amis, ses élèves n'oublieront pas le message qu'il nous adresse, en prétendant que la Musique sauve de tout.
Nous en reparlerons sur cet espace, et nous ferons paraître aussi les messages de tous ceux qui auront une envie forte de témoigner leur attachement à cet immense artiste. 
Parmi les souvenirs des discussions avec Ivan, je me souviens de son intérêt pour les fameux orchestres à l'école qui fleurissent dans les zones parfois difficiles. Peut être bien que la zone la plus difficile qui soit est celle du handicap ; alors oui, il y a sans doute quelque chose à faire avec cette Musique qui sauve de tant de choses... Cet outil social merveilleux qui redonne de l'espoir à ceux qui n'en avaient plus... Cet orchestre là, bien sûr, pourrait porter le nom d'ivan.
Jean-Claude Decalonne


Un ami s'en est allé définitivement mais, ultime privilège de l'artiste, il restera dorénavant les témoignages sonores de ce formidable musicien et l'exemplarité d'un être humain qui est maintenant devenu un modèle de vie pour nous tous. A nous de transmettre et faire perdurer son message.
Au passage, un immense remerciement à mon cher Frédéric Lodéon qui, très spontanément et avec la générosité permanente qui l'accompagne, a accepté de rendre hommage à Ivan sur France Inter. 
Recopiez le lien ci-dessous pour entendre l'hommage de Frédéric Lodéon
 file:///Users/jean-claudedecalonne/Desktop/LODEON%20Hommage%20Ivan%20Milhiet.mp3
François Dru


Je me souviendrai toujours d'Yvan Milhiet, avant de jouer,  à la fois concentré et détendu, seul, devant l'auditorium de ton émission (le kiosque des amateurs de François Dru) et se prêter ensuite  au jeu d'un duo en compagnie d'une jeune musicien ému devant  l'orchestre de son harmonie. Il faisait courir ses doigts silencieusement sur les touches de son instrument mais nous l' entendrons toujours.
Pensées bleues et musicales
Jean-rené Bonnissent
l'attaché de production du Kiosque des amateur.
------------------------------------------------------------------------------------
Cet article, réalisé avant la disparition d'Ivan Milhiet, témoigne de son enthousiasme et de l'envie formidable qu'il avait de continuer d'exercer son art. Nous le laissons inchangé car pour tous ceux qui l'ont connu, c'est ainsi que son souvenir demeurera.
Ivan Milhiet, fabuleux euphoniumiste, concertiste, soliste de l'Orchestre des Gardiens de la Paix et Professeur au CNSM de Lyon est sans doute celui qui aura donné à cet instrument bien plus que des lettres de noblesse.
En effet, bien plus qu'une simple présence en fond de Brass Band, Ivan a su avancer son instrument en devant de scène et démontrer une extraordinaire virtuosité doublée d'une texture sonore unique. Une grave atteinte de la moelle épinière a fini par priver Ivan de l'usage de ses jambes, mais à force de courage et volonté, les qualités artistiques demeurent indemnes.
Depuis juin 2008, il subit une série de soins réparateurs qui nous priveront de ce grand artiste probablement jusqu'à début 2009.
 Mais Ivan Milhiet a le moral, Même à l'hôpital, il s'entretient régulièrement sur son instrument et se trouve dans une unité de soins appropriés. Une reconstruction longue mais efficace. Il nous adresse un bien sympathique message, nous précisant de ne ne pas nous inquiéter car il se sent pris en charge par la meilleure équipe médicale qui soit.
Nous serons donc patients, et en attendant, sa place est toujours réservée sur la scène d'un Tubashow ou d'un grand festival "cuivres". Nous préparons la fête et nous serons là pour faire un triomphe à ce grand musicien quand il s'estimera en état de nous séduire à nouveau.
Jc Decalonne
Ivan Milhiet : milhiet@club-internet.fr