Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pages

Louis Lot (1807 - 1896)


Louis Lot  apprend la flûte au Conservatoire de paris avec Louis Dorus. Il sera professeur de flûte en 1860. Son nom est attaché à la flûte cylindrique en argent de Boehm, standard de flûte équipant l'école française de flûtes pour de nombreuses années.

lot1850.jpg

Louis Lot et Vincent Hyppolite Godfroy commercialisent en France la flûte à clefs de Boehm en 1837, et en 1847, la société rachète les droits pour fabriquer elle même la flûte cylindrique de Boehm.

Lot.4166.jpgLot2.jpg

A part le propre atelier de Boehm à Munich, le seul fabricant autorisé à la fabriquer était la société de Londres Rudall, Carte & Co. Alfred G. Badger de New York a fabriqué des flûtes à clefs à partir de 1844 ainsi que des flûtes cylindrique système Boehm après 1847.

À Paris, lors d'une exposition en 1867 Louis Lot  présente une nouvelle conception de flûtes ayant un corps plus épais, une embouchure carrée ainsi qu'un mécanisme plus élaboré. Charles Molé joue la première flûte en argent de Louis Lot (numéro 4358, 1887) à l'orchestre symphonique de Boston en 1887. Il sera le premier d'une longue série de flûtistes diplômés du Conservatoire de Paris à jouer sur la flûte de Lot.

Lot.bois.jpg

Aux Etats Unis, les frères Haynes (George Winfield Haynes 1866-1947) (William Sherman Haynes 1864-1939) reproduisent les caractéristiques des flûtes de Louis lot. Ils ont mis sur le marché une flûte qui deviendra le modèle standard utilisé par les professionnels, style encore utilisé par les fabricants du 20è siècle comme Elkhart ou Verne Q. Powell.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :