Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pages

Ils se révèlent être parmi les plus merveilleux outils sociaux s'offrant aux hommes ; les orchestres d'écoles ou de collèges démontrent la nécessaire présence de l'Art dans l'éducation des enfants et ados, mais pas seulement... J'observe depuis 1999 les effets de ces orchestres, en particulier ceux qui résonnent dans les quartiers que l'on dit "sensibles" ou "défavorisés". Ces zones d'éducation prioritaire révèlent des trésors d'humanisme lorsque l'implication des artistes intervenants s'offre avec générosité.
 
Les enfants des orchestres scolaires, le 14 juillet 2009 aux Champs Elysées Les pédagogies de groupes des ensembles scolaires révèlent les valeurs de nouvelles méthodes. Le plus complet, le plus exigeant réseau de compétences que constituent les conservatoires amorce le changement. Pourquoi avons nous oublié de nous soucier des pratiques amateurs ? Pourquoi les valeurs des arts ont elles été interdites à celles et ceux qui en avaient le plus besoin ? Pendant la journée nationale des orchestres à l'écoleCette situation ne pouvait plus durer car lorsqu'un outil social aussi fort que l'orchestre existe, il est du devoir de chacun de le mettre à la disposition du plus grand nombre.
Un peu plus de cinq cents orchestres existent désormais dans quelques trois cents établissements scolaires et il faut souligner que rien n'aurait pu se faire sans l'acceptation de l'Éducation Nationale. En voulant voir s'installer au plus vite ces orchestres, je n'avais pas mesuré la réelle dimension de l'institution la plus importante de notre pays et qui implique près de treize millions d'individus. Un nouveau concept ne peut s'installer sans réflexion, sans concertation et en définitive, l'encadrement supérieur a rapidement mis en place un dispositif de qualité pour les orchestres dans les écoles et les collèges.
En créant des structures de classes à horaires aménagés parfaitement adaptées aux orchestres, même pour des classes entières d'élèves débutant la Musique, l'institution montrerait même une certaine impatience et ce sont sans doute les autres partenaires qui seraient moins prêts...
Les possibilités semblent se situer autour de cent nouveaux orchestres par an. À ce rythme, il faudrait plus de six siècles pour espérer voir exister au moins un orchestre dans chaque école de l'hexagone. L'impatience se révèle être devoir civique et humaniste. Chaque jour qui passe ne permet pas à la presque totalité des enfants d'avoir accès à ces pratiques qui pourraient pourtant changer leur vie. Nous savons aussi que les enseignements révélés par les nouvelles expériences pourraient avoir des effets bénéfiques, et cela dans tous les domaines.
Les orchestres scolaires sont des écoles de vie qui devraient générer une nouvelle façon de penser la Musique, de la servir vraiment.
Tous ceux qui, vraiment, souhaitent devenir  acteurs du projet peuvent écrire sur ce lien.
Jean-Claude Decalonne


Octobre 2009 - Jean-Claude Decalonne est nommé "Ashoka Fellow"
La Fondation Ashoka repère et accompagne les entrepreneurs sociaux.
Présente dans quelque 70 pays*, Ashoka est une organisation sans but lucratif dont l’objectif depuis près de 30 ans est de contribuer au développement et à l’efficacité du secteur de l'Entrepreneuriat Social. Elle a été créée en Inde en 1980 par Bill Drayton.
Son programme phare consiste à soutenir des Entrepreneurs Sociaux innovants (Fellows) dont l’activité peut changer la vie de populations nombreuses dans des domaines tels que : éducation, environnement, santé, lutte contre l’exclusion, insertion-développement économique… Elle les sélectionne par un processus rigoureux et leur apporte un soutien financier et professionnel afin qu’ils démultiplient leur impact sur la société. Plus de 2500 Entrepreneurs Sociaux innovants font aujourd’hui partie du réseau Ashoka dans le monde et bénéficient de ses synergies.
Jean-Claude, grâce à la synergie d'Ashoka, réalise une structure dans laquelle les pratiques artistiques doivent venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin.

* En Asie, Amérique Latine, Afrique, Europe de l’Est, Amérique du Nord et Europe de l’Ouest.
artsetlettresS.jpgPromotion Janvier 2011, Jean-Claude Decalonne est nommé Chevalier des Arts et Lettres Une distinction remise à la Mairie de Paris 8è (par François Lebel, Maire, et Didier Lockwood) le 30 Avril 2012.